Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

UFRSante Bandeau DMG

 

UFR des Sciences de Santé

Formation pratique

La maquette est définie par un arrêté national (arrêté du 22 septembre 2004). Elle doit donc être respectée. Elle se compose de 6 stages (chacun d’une durée de 6 mois), devant respecter les conditions suivantes :

  • Stage « d’urgence » se déroulant exclusivement dans un service hospitalier
  • Stage de « médecine adulte » se déroulant dans un service agréé (médecine générale, médecine interne, médecine polyvalente, gériatrie) et uniquement dans un service hospitalier 
  • Stage en médecine ambulatoire auprès de Maîtres de Stages agréés
  • Stage en « pole mère-enfant » se déroulant en milieu hospitalier ou ambulatoire
  • Stage en « SASPAS » (Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisé) peut être effectué (non obligatoire)
  • Stage « libre » : ce stage varie en fonction du projet professionnel de l’interne. Il peut s’effectuer en milieu hospitalier ou ambulatoire, y compris sous la forme d’un second stage SASPAS
  • Stage (un seul) au sein du CHU de Dijon

Des dérogations peuvent être demandées dans le cas où un étudiant voudrait effectuer deux stages au CHU ou, au contraire, aucun stage au CHU.

Dans ce cas, la demande doit être faite auprès du secrétariat du Doyen et du Département de Médecin Générale au plus tôt, minimum 6 mois avant les choix de stage. La demande de dérogation doit être solidement argumentée. Seul les étudiants ayant un projet professionnel solide et n’ayant pas moyen de combiner leur projet et la maquette obtiendront une dérogation. Les dérogations seront accordées par le Directeur du DES et par le directeur de l'UFR des Sciences de Santé, lors d’une commission adéquate.

De la même façon, les étudiants souhaitant prendre un semestre de disponibilité doivent avertir le plus tôt possible (minimum 6 mois avant les choix) le bureau des Affaires Médicales du CHU et le Département de Médecine Générale.

 

Les six stages seront choisis successivement par chaque promotion (de la plus ancienne à la plus récente) et par ordre de classement à l’intérieur des promotions. Les étudiants invalidés (pour insuffisance) seront déclassés dans leur promotion. Les étudiants non validés pour cause d’arrêt de travail ou de congé maternité conservent leur rang de classement. Les étudiants ayant pris six mois de disponibilité conservent également leur rang de classement.


Les stages doivent être choisi par l’étudiant afin d’effectuer sa maquette. La maquette est définie par un arrêté national (arrêté du 22 septembre 2004). Elle doit donc être respectée. 
Elle se compose de 6 stages (chacun d’une durée de 6 mois), devant respecter les conditions suivantes :

  • Un stage « d’urgence » se déroulant exclusivement dans un service hospitalier ;
  • Un stage de « médecine adulte » se déroulant dans un service agrée (médecine générale, médecine interne, médecine polyvalente, gériatrie) et uniquement dans un service hospitalier ;
  • Un stage en médecine ambulatoire, chez le praticien, auprès de Maîtres de Stages agréés ;
  • Un stage (et un seul seulement) en « pole mère-enfant » se déroulant en milieu hospitalier ou ambulatoire ;
  • Un stage en « SASPAS » (Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisé) peut être effectué (non obligatoire) ;
  • Un stage « libre » : ce stage varie en fonction du projet professionnel de l’interne. Il peut s’effectuer en milieu hospitalier ou ambulatoire, y compris sous la forme d’un second stage SASPAS ;
  • Un stage (un seul) au sein du CHU de Dijon

Des dérogations peuvent être demandées dans le cas où un étudiant voudrait effectuer deux stages au CHU ou, au contraire, aucun stage au CHU. Dans ce cas, la demande doit être faite auprès du secrétariat du Doyen et du Département de Médecin Générale au plus tôt, minimum 6 mois avant les choix de stage. La demande de dérogation doit être solidement argumentée. Seul les étudiants ayant un projet professionnel solide et n’ayant pas moyen de combiner leur projet et la maquette obtiendront une dérogation. Les dérogations seront accordées par le Directeur du DES et par Monsieur le Doyen de le Faculté de Médecine.
Les étudiants souhaitant effectuer un stage « hors filière » doivent en faire la demande de la même façon uniquement dans le cadre d’un projet professionnel précis. Ce stage prendra alors la place du stage « libre » et la maquette doit donc être validée au préalable.
Par ailleurs, les étudiants souhaitant prendre un semestre de disponibilité doivent avertir le plus tôt possible, minimum 3 mois avant les choix, le bureau des Affaires Médicales du CHU et le Département de Médecine Générale.
Aucun étudiant ne sera autorisé à effectuer deux stages dans le même service, sauf en médecine générale.
Aucun étudiant ne sera autorisé à effectuer deux stages dans le « pole mère-enfant » et stage d’urgence.
Les stages ambulatoires chez le praticien pourront être imposés dès le deuxième semestre à certains étudiants, afin de ne pas créer d’inadéquation défavorable à ces mêmes étudiants les semestres suivants. Un seul stage ambulatoire chez le praticien sera effectué. Un étudiant l’ayant validé auparavant ne pourra pas se le voir imposé.
Les stages en ambulatoire de niveau 1 ne doivent pas être choisis dans le réseau du tuteur de l’étudiant. 
Chaque interne dispose de 30 jours ouvrables de congés payés par an. Lors des stages hospitaliers, les internes doivent respecter la règlementation de l’hôpital pour poser leurs congés. Lors des stages ambulatoires chez le praticien ou lors des stages SASPAS, les étudiants disposeront de 15 jours ouvrables de congés. Il est à noter que ces 15 jours de congés seront décomptés automatiquement à la fin du stage.

Suivez-nous : picto FB reseaux

Téléchargements

  • document à télécharger

Logo-CHU

Université de Bourgogne